Mass Arrests in Nouakchott

Here is a sub-divided list of people arrested since the unrest at Gazra Bouamatou (that incident was linked to the evictions of squatters from their homesteads. Such evictions happen because someone else (normally an Arab-Berber businessman) gains title to the land and then plans to develop it, so evicts the squatters).

These arrests are retribution for the U.S. State Department awarding Biram Dah Abeid and Brahim Bilal Ramdane the TIPs Hero Award on June 30, 2016. The government is claiming that IRA incited a riot. IRA is dedicated to non-violent social change.

If you would like to contribute to support the families of those arrested and to help pay for legal defense, you can use our paypal link here:





La liste des arrestations et victimes á la suite de l’incident du Gazra Bouamatou

A-Membres de IRA Mauritanie arrêtés :
1) Mr Diop Amadou Tidjane, vice-président de l’organisation, arrêté le matin du 30 Juin 2016 chez lui
2) Mr Abdallahi Maatalla Seck, Coordinateur de la section de IRA à Sebkha, arrêté le matin du 30 Juin 2016 chez lui
3) Mr Moussa Birame, Militant, arrêté Premier Juillet 2016, tard le soir chez lui
4) Mr Jemal Beylil, militant, arrêté le Premier Juillet 2016, dans sa boutique au Commune du Ksar.
5) Mr Balla Touré secrétaire aux relations extérieures, arrêté chez lui tôt le matin du 1 Juillet 2016
6) Mr Khatri Rahel Mbareck, coordinateur du comité de la paix, arrêté le matin du 3 Juillet 2016 lorsqu’il conduisait sa voiture taxi devant la banque BMCI.
7) Hamady Lehbouss, Communications officer for IRA
8) Ahmed Hamervall (Ahmed Hamdi), IRA accountant
9) Mohamed Jarr

B-Membres de IRA Mauritanie, blessés le 2 Juillet lors d’un Sit-In organisé par IRA devant le ministère de la justice
1) Mr. Samba Aly Diagana, blessures moyennes.
2) Mm Vatma-Jemal ACHOUR, Blessure grave, fracture de Bras.
3) Mm Ghamou ACHOUR, Blessure grave, fracture de Bras.
Personnes non Membres de IRA Mauritanie, arrêtées le 29 Juin 2016 sur le lieu des émeutes :
1) Mr. Mohamed Razgue, Activiste, Président de Mouvement conseil de la Jeunesse Hratin, arrêté le 29 juin lors des affrontements, lorsqu’il apportait un soutien de secours á une victime tombée á la suite d’attaque de la police.
2) Un groupe estimé á plus de 40 personnes parmi la population déportée du lieu des affrontements avec la police.

Nota : la totalité de la population qui habitait la Gazra BOUAMATOU, estimée á environ 400 á 450 familles (donc des milliers d’individus pauvres)
a été déportée vers le quartier DUBAI, ou habitent déjà d’autres milliers de pauvres qui étaient y délogés il y a quelques années.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *