Convicted Torturer still at large in Mauritania

A French court convicted Captain Ely Ould Dah of torture and sentenced him to ten years of imprisonment. Claiming universal jurisdiction, the court in Nimes handed down this sentence in 2005, but already in April 2000 Mr. Ould Dah had fled France for Mauritania.

In Mauritania, the government welcomed Mr. Ely Ould Dah with open arms and awarded him a promotion from Captain to Colonel.

Mr. Dah had been in France to attend a military training academy in Montpellier. He was arrested in 1999, and indicted for torture committed in 1990 and 1991 in Jreida against Black Mauritanian members of the military.  Mr. Dah, a Haratine, is renowned for his role in torturing Black military officers, during which several individuals died.

Source: International Crimes Database

Source: International Crimes Database

No justice or reconciliation for this episode of ethnic cleansing of the Mauritanian military has ever been achieved. Black Mauritanians seek to keep the memory of this criminal violence alive (see also this site) while the state led by President Aziz resolutely seeks to consign this violence to oblivion.

The new regulation imposed in the fall of 2014, which demands that all military communications be in Arabic, is yet another means of forcing Black Africans from higher military ranks. French is the common language among Black Africans in Mauritania (a community that includes Pular, Wolof, Soninke and Bambara).  The government is overwhelmingly in the hands of Arabic speaking Beydane (Arab-Berbers, also known as White Moors).

From http://m.boolumbal.org/Capitaine-Ely-OULD-DAH-le-bourreau-de-Jreida_a10604.html

Arrêté en 1999 en France alors qu’il effectuait un stage à l’école du commissariat de l’armée de terre de Montpellier, et jugé, le criminel Ely ould DAH s’est pourtant enfui de la France en avril 2000 (dans des conditions douteuses) pour regagner la Mauritanie où il reçut un accueil chaleureux de la part du gouvernement mauritanien et des nationalistes arabes.

Promu au grade de colonel et toujours protégé par le régime raciste de Nouakchott, Ely OULD DAH vit paisiblement en Mauritanie, malgré sa condamnation par la Cour d’assises de Nîmes le 1er juillet 2005 à 10 ans de réclusion criminelle pour des actes de torture commis à l’encontre de militaires noirs mauritaniens entre 1990 et 1991, en application du principe de compétence universelle.
Ce sinistre officier haratine s’est tristement fait remarquer par sa cruauté et son comportement barbare lors des séances de tortures infligées aux militaires noirs mauritaniens arrêtés et détenus dans le camp mouroir de Jreida entre 1990 et 1991 et est responsable de la mort de plusieurs d’entre eux.
Témoignage d’un rescapé du camp mouroir de Jreida:

«Ely ould Dah , si tu lis ce petit mot ,tu te souviendras de moi; je suis là à NKC. Tu te rappelles du mégot brûlant que tu avais foutu dans mon anus? Je criais, je te suppliais, et toi tu riais, tu m’insultais; j’implorais ta grâce comme un lâche .Non tu ne peux pas oublier ce matin-là: pendant que mes mains et mes pieds étaient ligotés, tout nu, je te demandais sans honte devant mes frères emprisonnés comme moi ta clémence. Je te demandais de m’épargner la vie parce que j’ai laissé derrière moi six gosses. Tu m’as répondu :”es-tu sûr d’être leur vrai père”?
Ely, Dieu ne dort pas .Tôt ou tard tu finiras très mal, tu souffriras physiquement.
Tu ne peux pas nous oublier. Tu as fui la France, tu es venu au pays où tu as été accueilli en “héros” et “on” t’ouvrit des comptes bancaires bourrés d’argent à titre de félicitations par ould Taya et consorts. A faire vomir!»
Boubacar.D

Source:http://fliim90.canalblog.com
Commentaires (6)

2. abou aliou thiam le 25/05/2013 13:25
Il n’est pas seul, il était avec Ely Zayed MBARRECK, TALHATA, Abdallahi CAMARA, RAVEH, NAJI MANABA, AAALy MESSAOUD, TACKY FALL.
Seul un seul officier Ahmed Ould DEYE a refusé de torturer et de ligoter
L’Histoire mais les hommes doivent le récompenser, il parait qu’actuellment, il n’est que capitaine ou commandant alors que certains de ses promotionnaires sont Généraux.
N’oubliez pas le vice président de l’Assemblée qui était chef d’etat major Arby Jideine, son frère Sidi ALy était exemplaire et avait refusé les tortures malgré les insistances de BAMBI et de Meguette.
3. Ely Ould Krombeé le 25/05/2013 19:35
Encore une erreur .Le colonel Ahmed Ould Deye était en 1990 à”doueiré”au pk 55.Tous les élements devraient passer par lui étant le bras droit du capitaine Dehbi Ould Jaavar.Doueiré son pc était un lieu de tortures .Par égoisme ,il m’appela pour me dire “certains de tes élements convoqués ont reconnu vouloir tirer sur les positions marocaines” ce qui était contraire à mes affirmations.Quand je suis venu constater,j’ai trouvé que le sergent Diop était ligoté ,je lui ai dit:mon lieutenant c’est normal ,il va avouer un crime qu’il n’a pas commis sous la torture,detachez-le.J’ai appelé le cdt de region pour degager ma responsabilité en cas de decès en plus d’une note d’information;ce dernier me rassura que mes élements n’étaient que de “passage à la doueira”en attente d’être acheminés sur NDB.Ould Deye est à l’origine de l’arrestation d’Ould Minni son cousin côté mère.Il sera même decoré pour cela un 28 novembre.
Renseignez-vous bien sur ce monsieur.Ce n’est pas le moment de tout deballer.Un jour viendra inch’Allah.
4. ndiol sene le 26/05/2013 14:22
Ely krombolé,tu ne fais que mentir,tu as le culot de dire que MOHAMED O/ MEGUETT n’est pas un tortionnaire et tu passe tout ton temps à cracher ton venin sur AZIZ.Il ya de cela deux ans je t’avais posé la question suivante,dis nous ce que tu connais des assassinats des militaires?Lorsque la liste des tortionnaires a été établie toutes les dispositions ont été prises pour qu’il y est un minimum d’erreur,elle a été etablie par les victimes.Arrete donc de mentir et de vouloir défendre des criminels.Au juste quel le prix pour défendre un criminel dont toutes les victimes savent le role qu’il a joué dans ses évenements?Grand menteur,tu sais qu’il y avait trois officiers qui ont piloté ses opérations;MAGUETT?MHD HADI,ELY VALL…..
5. Ely Ould Krombeé le 26/05/2013 20:03
On dirait que vous ne savez pas lire entre les lignes.Sur ce site on accuse Meguett d’avoir tué des officiers,des sous-officiers et des soldats,or son nom n’a été cité que dans le cas de Tambadou.Sur ce même site on blanchit le lieutenant-colonel Ahmed Ould Dey,or il est trempé jusqu’au cou.Je place les choses dans leur contexte original sans injustice .C’est comme ça que le passif pourrait trouver son règlement dans la droiture contrairement à la philosophie des bourreaux.Si tu veux combattre l’impunité,l’injustice par la même injustice ,tu es donc comme les tortionnaires.Enfin si AZIZ est un homme bien pour toi,dis-lui de regler le passif dès demain.Je vais te dire une chose:je n’ai jamais menti .Donc si moi je n’ai jamais menti,où est le mensonge alors?Peut-être de ton côté courto ou ndiol.
6. Galo Demmba Soh le 27/05/2013 20:50
Une chose est sûre : Des victimes innocentes injustement sacrifiées il y en plein et des tortionnaires et criminels qui doivent rendre des comptes continuent de pavaner librement dans les rues de Nktt !!!!

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *